S’entraîner lorsqu’on est malade ?

par | Juil 4, 2022

Est-ce que le fait de t’entraîner va renforcer ton système immunitaire ou te rendre plus malade ?

Lis cet article pour savoir quand tu dois faire de l’exercice et quand il est préférable de te reposer, de t’hydrater ou de rester au chaud à regarder Netflix 😉

Avant tout : éviter de contaminer les autres

En général, sport ou non, la gestion d’une maladie est simple : si tu risque de rendre les autres malades, alors reste à l’écart.

Cela vaut pour la toux, les reniflements, les maux de gorge, les fièvres et tout ce qui n’est pas une fatigue générale. Un jour manqué à la salle n’est pas très grave et ne changera rien sur le long terme.

Par contre, cela ne veut pas dire que tu ne peux pas t’entraîner à la maison quand tu es malade (voir ci-dessous), mais essaie de penser aux autres quand tu as des symptômes.

A la maison

Qu’en est-il des entraînements à domicile ?

Durant le COVID, la plupart d’entre nous ont dû s’entraîner à la maison à un moment donné. Le risque d’y d’infecter les autres est donc réduit et cela permet de continuer à t’entraîner malgré tout.

Ta routine d’entraînement normale, celle où tu respires fort et où tu pousses ton corps à l’effort, déclenche un stress dans ton corps. Lorsque tu es en bonne santé, ton corps réagit et s’adapte à ce stress pour devenir plus fort.

Mais quand tu es malade, ton système immunitaire est déjà stressé. Ajouter un stress supplémentaire avec une séance d’entraînement difficile (ou une course longue et éprouvante) pourrait surcharger le système. Cela signifie que tu pourrais être encore plus malade.

Mon conseil ? Si tu penses que tes symptômes t’empêchent (réellement) de t’entraîner correctement, alors repose-toi.

Je préfère que tu sois en bonne santé et que tu repousses tes limites pendant une courte période, plutôt que de te sentir mal pendant toute ta séance d’entraînement.

 

Quels exercices choisir ?

Si tu as un doute, assure-toi d’écouter les conseils de ton médecin lorsque tu es malade. S’il recommande d’éviter tout exercice, c’est qu’il juge que ta maladie est suffisamment préoccupante.

Cependant, si tu es autorisé à faire de l’exercice, des mouvements de faible intensité peuvent t’aider à te sentir mieux plus rapidement et à récupérer plus vite.

Si tu n’es pas capable de faire ta séance habituelle, tu peux aller marcher, faire du vélo ou travailler sur ta mobilité. Du moment que tu bouges, c’est toujours bénéfique.

Par contre, à aucun moment tu ne dois pas avoir le souffle coupé ni même avoir du mal. Écoute ton corps et choisis un exercice avec lequel tu peux garder un rythme facile.

Pense à ces entraînements comme à une journée au spa. Tu devrais repartir en te sentant restauré(e) et plein(e) d’énergie, pas abattu(e).

Au final…

Même malade, je te conseille de t’entraîner. Mais cela ne veut pas dire que tu dois chercher à battre tes records.

Si tu ne te sens pas au top, contente toi du minimum ce jour là et tu donneras tout lorsque tu iras mieux.

La Lettre Fitness

1 email chaque semaine

pour améliorer ton physique et ta santé.

Télécharge ton Ebook Gratuit !

La liste complète des 17 erreurs à ne plus faire pour perdre du gras.

You have Successfully Subscribed!